Découvrez toutes les actualités Amelis !

Auxiliaire de vie chez Amelis depuis plus de deux ans, Chabha a répondu à nos questions permettant de bien comprendre le métier d'auxiliaire de vie, et les relations entre celles-ci et les équipes d'Amelis groupe Sodexo.

Depuis combien de temps êtes-vous Auxiliaire de vie ?
Depuis 2005. Après avoir validé mon CCP ( Certificat de compétences professionnelles) d'aide aux seniors en 2004. Je suis chez Amelis depuis bientôt trois ans, vu que je suis arrivée en avril 2013.

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre métier ?
Le contact avec les gens, l’aide que vous leur apportez. C’est très satisfaisant quand on me dit : « Heureusement que vous êtes là ». J’ai vraiment besoin d’avoir un feeling avec la personne, mais je l’ai toujours, ça se passe très bien. Je me suis occupée d’un monsieur entre 2005 et 2010, c’est devenu très intéressant car notre relation était vraiment amicale. Je suis devenue comme un membre de leur famille, je garde des souvenirs de fous rires impérissables.

Qu’est ce qui caractérise une bonne auxiliaire de vie selon vous?
On est des étrangers dans la maison, il faut savoir gagner la confiance petit à petit dans le domicile afin d’établir une relation bénéfique pour nous deux. Une bonne auxiliaire de vie doit s’adapter aux demandes du bénéficiaire. C’est vraiment un mélange entre savoir-être et savoir-faire. Il faut savoir jauger entre la sécurité du client et ce qu’il souhaite également.

Vous avez participé à la formation par la VAE, qu’en avez-vous retenu ?
Les gestes précis permettant d’éviter de blesser le bénéficiaire et nous-même. De plus les pathologies changent et c’est donc essentiel de se former en continu.

Pensez-vous que l’accompagnement d’Amelis est nécessaire dans votre métier ? Que vous apportent les chargées de planning ?
C’est très cordial, je m’entends bien avec tout le monde et c’est un plus, je préviens les chargés de planning à chaque fois qu’il y a un souci. Elles sont vraiment là pour me soutenir en cas de difficulté avec des clients.

Et que pensez- vous du projet de création du centre de formation ?
Une remise à niveau une fois par an ou une fois tous les deux ans serait utile afin de pouvoir s’adapter. L’idée du centre de formation est une excellente idée, car elle permettrait de pouvoir se former régulièrement et de proposer le meilleur à nos bénéficiaires.